Inscription    Connexion    Forum    Rechercher    FAQ

Index du forum » La taverne du petit peuple » Le sablier




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Forêt d'Orniandre
 Message non lu Publié: Dim Fév 23, 2014 12:03 pm 
Hors-ligne
Don du Fleuve
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le : Dim Jan 19, 2014 12:35 am
Message(s) : 182
« Tourne, tourne, tournera
Ours, loups, deux pattes,
Qui sait ou tout a commencé ?
Qui sait ou tout se terminera ?
Nous formons qu’un,
Simple grain de poussière,
Mais tous si différents.
Multiple. Et pourtant un
Toi et moi,
Nous ne formons qu’un,
Cœur-de-Tonnerre, une tu es
Pour l’éternité »


Se chant qu'il chanta pour la seconde fois de sa vie était pour sa coeur de tonnerre il avait eux la permission de mirage (c'était a l'époque ou il vivait encore chez la meute de la lune écarlate) d'allez enterrer les ossement de sa seconde mère de lait il avait graver son histoire dans un des énorme os de celle ci, Il regarda entour de lui il manquerait plus que un des autres loups de la mauvaise meute venait le déranger ...

Il se demandait toujours vers la quel de ces mères il irait quand le jours viendra pour lui de mourir aussi, sa coeur de tonnerre qui ne connaissait pas les cieux parlait des grottes des âmes avec lui quand il était petit, que chaque âme gravissait une pente étoiler pour rejoindre ceux qu'ils ont aimé dans une grotte en toute sécurité, et en pensant a sa mère louve il se remit a hurler,

« Mère de lait, mère de lait,
Êtes-vous toutes les deux au ciel,
Entrain de gravir la pente étoilée
Qui monte vers la grotte des âmes ?
Est-ce que vous m’attendez là-haut ?
Quand mon temps sera venu de partir,
Quel chemin mon esprit choisira-t-il ?
Suis-je loup ? Suis-je ours ?
Par ou commencer ? »


Il avait empêcher les corbeau et autre charognard de finir de manger la carcasse de sa seconde mère de lait quand il l'avais retrouvez, Il n'était pas question qu'on ne respecte pas celle-ci,
Quand ça ne fut plus que un tas d'os a son retour il avait décidé de l'enterrer, il se retourna en entendant des bruits et fut horrifier de voir une obéa, les louves stérile chargé par la meute de Mirage d'abandonné a une mort certaine les louveteau handicapé passer pas loin, Il ne détestait pas ces louves qu'on avait simplement torturer mentalement pour les rendre sans sentiment ... il aurait tellement préférer naitre dans la meute de rocher,

On en disant que du bien que même les bas rang était bien traité simplement les taches les plus ingrate leur était donner mais les "omégas" ou crocs pointue était respecter et jamais un seul petit quelle que soit ces problème de santé a la naissance n'était tuer ... la meute des rocher semblait tellement meilleur que celle de son origine !

Il se demanda si la louve au yeux limite sans vie recherchait une mère qui aurait voulue cacher son enfants handicapé ... Il souhaita de se tromper ... Même envers les obéas il devrait le respect il se mit a faire le rituel de soumission quand elle passa prêt de lui, museau contre le sol, la queue entre les pattes rampant ...

Elle passa son chemin sans même adresser une seule fois la parole a Faolan une autre odeur arriva et il chercha d'ou ça pouvait venir

_________________
- Mères de lait, Mère de lait,
Êtes vous toute les deux au ciel,
Entrain de gravir la pente étoilée,
qui monte vers la grotte des âmes ?
Est-ce que vous m'attendez, la-haut ?
Quand mon temps sera venue de partir,
Quel chemin mon esprit choisira t-il ?
Suis-je ours ? Suis-je loup ?
Par ou commencer ? -

(c) le royaume des loups tome 1 Faolan le solitaire


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Forêt d'Orniandre
 Message non lu Publié: Mar Fév 25, 2014 12:00 am 
Hors-ligne
☮ La Gardienne ☮
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le : Ven Déc 13, 2013 4:13 am
Message(s) : 44
Brume s'état aventurée jusque là. Hoël la laissait très libre. Surtout quand il avait des rendez-vous avec Irfane. Alors elle aimait jouer avec Titus. Rendre visite à Thyra, sa créatrice. Ou simplement courir dans la nature. Brume aimait la vie, les choses, les gens. Elle savat bien ce qu'elle était. Que d'un seul coup elle pouvait disparaitre. Mais elle préférait ne pas y penser. Elle avat entendu le chant, une voix d'enfant aurait-on dit. Elle s'étati approchée sans comprendre très bien. Elle n'avat pas le don de parole même si elle comprenait parfois beaucoup plus de choses que ceux qui la possédiat.

C'était un jeune loup. Triste et pensif. Il venait de perdre quelqu'un d'important. Elle ne s'approcha pas, peut-être aurait-il eut peur d'elle. Les panthères et les loups ne sont pas les meilleurs amis du monde. Enfin Brume s'en fichait. Pas forcément le jeune loup qu'elle observait. Et puis elle ne voulait pas l'interrompre. Simplement respecté ce qu'il état entrain de faire.

Mais soudainement il sembla plus craintif. Une autre louve arrivait. Bizarre. La panthère sortie pour défendre le jeune. Mais la louve passa sans rien dire. Il était inutile d'attaquer. C'était ainsi elle était une gardienne avant tout. Elle défendait le plus faible. Bien sur elle ne pouvait savoir si ce loup là l'était. Mais il semblait avoir été effrayée. Et sa nature, ce pourquoi elle avat été créé s'était réveillée.

Maintenant il l'avait repéré. Son odeur. Elle pouvat faire demi-tour avant ... non elle n'aurait pas le temps. Il la verrait avant qu'elle puisse à nouveau se dissimuler. Que penserait-il alors ? Aurait-il peur ? Serait-il triste ? peut-être était-il en danger ? Elle lança un **Bonjour** mental puissant en espérant qu'il le recevrait.


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Forêt d'Orniandre
 Message non lu Publié: Mar Fév 25, 2014 11:53 am 
Hors-ligne
Don du Fleuve
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le : Dim Jan 19, 2014 12:35 am
Message(s) : 182
Il resta un instant abasourdie il avait encore jamais croiser de panthère dans sa vie, Bien que coeur de tonnerre lui en avait souvent parler, Celle-ci était magnifique mais comme beaucoup de canidé il se méfiait des félins pas qu'ils les détestait, le dernier "ourson" de sa mère adoptif avait était tuer par un puma, Mais il savait que ce n'était pas tous des méchant,

Il sursauta quand elle lui parla dans la tête comment avait-elle réussi ça ..? Mais il décida d'y répondre tout en fessant la position de dominé pour lui montrer son respect, c'était un réflexe un "crocs pointue" devrait montrer du respect a tout le monde surtout,

« Bonjour madame »

La curiosité le tuer un jours et il osa quelque bas vers elle toujours tête baiser derrière lui il avait la tombe de Coeur de Tonnerre, Il espérait qu'il venait pas d'enterrer sa mère adoptif sur le territoire de la féline,
L'obéa était repartie sans même remarquer que la féline était proche, ce que était le mieux car Faolan ne savait pas si la louve au regard vide aurait était plus amical avec la féline ... Il souhaita de tout son coeur qu'il ne la verrait pas revenir avec un petit pour l'abandonné a une mort certaine,

Il parla a la panthère, Bien sur il pouvait pas savoir si elle habitait ici ou bien autre part mais il savait que il aurait du se renseigner,

«Je me nomme Faolan, je suis venue enterrer les ossement de ma seconde mère de lait si c'est votre territoire veuillez me pardonner mais ça me tient vraiment a coeur .. »

Sa voix était respectueuse et contrairement a avec beaucoup de loup de sa meute il ne forçait pas son respect, Les autres animaux méritait naturellement son respect, on es tous égaux dans la vie c'est ce que il avait appris avec la grizzly, On vie et on meurent tous un jours ou l'autre,

« Je suis oméga ou crocs pointue de meute donc je suis dans les rangs les moins glorieux ... le moins glorieux je vous droit tout mon respect, Si je peut faire quoi que se soit que vous serait agréable n'hésiter pas »


_________________
- Mères de lait, Mère de lait,
Êtes vous toute les deux au ciel,
Entrain de gravir la pente étoilée,
qui monte vers la grotte des âmes ?
Est-ce que vous m'attendez, la-haut ?
Quand mon temps sera venue de partir,
Quel chemin mon esprit choisira t-il ?
Suis-je ours ? Suis-je loup ?
Par ou commencer ? -

(c) le royaume des loups tome 1 Faolan le solitaire


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Forêt d'Orniandre
 Message non lu Publié: Jeu Fév 27, 2014 3:24 pm 
Hors-ligne
☮ La Gardienne ☮
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le : Ven Déc 13, 2013 4:13 am
Message(s) : 44
Il entendait, c'était parfait. Il allait pouvoir y avoir une communication. Car soit ils auraient été d'une espèce différente avec des codes différents soit il aurait du mimer et ce n'était pas drôle. Le "petit" était un peu resté abasourdi en le voyant. Mails il semblait d'une nature débonnaire. En tout cas pas agressif. Brume n'aurait pas voulu avoir à le combattre. C’était une gardienne pas une guerrière. Elle était bien dans l'esprit ou l'avait conçu Thyra.

*Madame, en voilà des belles manières, appelle moi Brume tout simplement comme tout le monde, Bonjour*

Elle continuait à mettre de sa puissance dans la discussion, si elle avait pu elle aurait sourit. Madame c'était bien la première fois qu'on lui disait ça. C'était étrange, amusant et plaisant d'une certaine manière. Bien qu'elle put transmettre ses pensées elle ne pouvait pas lire dans la tête de Foelan. Elle le laissa donc s'approcher sans bouger pour montrer qu'elle n'avait aucune mauvaise intention. Il semblait curieux et intelligent. et triste.

*Ne t'inquiète pas, je n'aie pas de territoire alors ce n'est certainement pas le mien .... Faolan. Je suis désolée d'apprendre la mort de ta seconde mère, puis-je faire quelque chose pour toi ?*

Voilà, c'était dans sa nature, elle se devait de s'inquiéter, de porter secours, de prendre soin. Elle avait été faite comme ça. Cruelle aussi pour ceux qui touchait celui ou celle qui était sous sa garde. Sinon elle ne comprenait pas les codes. Elle était née comme ça, par miracle, c'était une invocation alors elle n'avait pas eut d'enfance. Ni de père ou de mère qui lui montra comment se conduire. C'était instinctif ou improvisé.


*Pour moi ton rang ne signifie rien et tu es simplement un inconnu que je croise et à qui je dois le respect aussi tant qu'il m'en accorde alors si on doit continuer à se parler tu dois te considérer comme mon egale"


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Forêt d'Orniandre
 Message non lu Publié: Ven Fév 28, 2014 1:47 pm 
Hors-ligne
Don du Fleuve
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le : Dim Jan 19, 2014 12:35 am
Message(s) : 182
Elle lui avait donc dit d'arrêter de l'appeler madame, il essayera c'est pas facile on l'avait quand même bien éduquer bien que coeur de tonnerre était des fois bourrue elle lui avait appris d'être gentil avec les autres animaux, et maintenant qu'il es crocs pointue, c'était encore plus difficile de pas avoir des vielles habitudes tenace,

« Je vais essayer mad ... Brume désolé si je redit madame des fois c'est un réflexe dur a enlever mais je vais essayer c’est une promesse »

Comme le rituel de soumission envers les autres loups c'était humiliant mais important dans une meute, même dans les gentil, les "bas rang" ne pouvait pas pas se permettre sans permission de se baladez tête hautes et queue levez, les autres meutes respectait leur crocs pointues mais chez la meute de la lune écarlate un crocs pointue qui ne fessait pas bien se genre de rituel pouvait se prendre des coups,

Il écouta ensuite Brume il ne pouvait pas se détacher de ces yeux, Bleu c'était lui semble t'il rare chez les félins mais ça rendait la panthère encore plus belle que ce qu'il avait entendue parler de cette race,
La carrure de celle ci était impressionnante et pourtant il avait l'impression qu'elle dégageait de la douceur

« Je n’avais jamais vue de panthère vous êtes impressionnante en tout cas les rares félins que j’ai déjà vue était des pumas … et vous allez peut-être pouvoir m’aider j’ai besoin surtout de quelqu’un d’amical avec qui discuté pour me changer les idées »

Et ce n’était pas l’obéa qui trainait dans le coin qui allait discuter amicalement avec lui, Brume était de confiance il le sentait, il aurait bien venue la sentir comme faut beaucoup de loup mais ce n’était pas vraiment une habitude chez les félins enfin il le supposait et en même temps c’était peut-être pas la meilleur idée au monde,

Il fit qu’il avait compris,

« Pour cela il a aucun problème je respecte toujours autrui c’est bien une des règle importante que ma mère adoptif ma appris … C’était une formidable grizzly qui ma donner tout son amour … »

Peut-être que justement Brume pouvait lui donner son avis sur les questions qu’il se posait sur son existence,

« Puis-je vous poser quelque question .. ? Pour cela vous allez devoir savoir comment je suis passer d’une grizzly en grand cœur a pour finir vivre dans une meute horrible .. vous avez peut-être vue la louve au regard vide qui es passer devant moi ?

Et vous d’où venez vous si je ne suis pas indiscret ?»


Autant commencer par en savoir plus sur chacun des deux et il ne se vexerait pas si Brume voudrai éviter certaine chose, Il était curieux envers la panthère,
Il jura entendre des pleures d’un nouveau née pas loin et regarde, pensant *Non non non* Il espérait tellement que l’obéa ne se dirigeait pas vers cette direction,

_________________
- Mères de lait, Mère de lait,
Êtes vous toute les deux au ciel,
Entrain de gravir la pente étoilée,
qui monte vers la grotte des âmes ?
Est-ce que vous m'attendez, la-haut ?
Quand mon temps sera venue de partir,
Quel chemin mon esprit choisira t-il ?
Suis-je ours ? Suis-je loup ?
Par ou commencer ? -

(c) le royaume des loups tome 1 Faolan le solitaire


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Forêt d'Orniandre
 Message non lu Publié: Mer Mars 05, 2014 1:25 am 
Hors-ligne
☮ La Gardienne ☮
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le : Ven Déc 13, 2013 4:13 am
Message(s) : 44
C'était une promesse et elle s'en contenterait. Brume n'était pas vindicative ou agressive si on ne la provoquait pas. Elle n'avait pas été évoquée pour cela. Simplement pour défendre et tenir compagnie et en ce moment elle avait très envie de tenir compagnie à Faolan. Si il lui disait une fois de trop Madame elle n'irait pas lui montrer les dents. Bien qu'elle n'aima pas tellement cette dénomination pour elle.

Il faisait certaines choses qu'elle ne comprenait pas, certains gestes, mais elle ne s'en offusqua pas, elle acceptait tout comportement tel qu'il se présentait à elle. Elle n'était pas non plus coquette, très belle oui, mais dans sa tête ça ne signifiait pas grand chose. Ca ne pouvait pas lui servir à défendre Hoël ou un jeune en danger. Mais elle savait que c'était un compliment alors elle inclina la tête pour ne pas vexé Faolan.


*Je ne suis un vraie panthère, si j'en ait l'air, et j'en suis une, mais il se pourrait que je disparaisse d'un coup et que tu ne me revois jamais, dans ce cas je m'excuse d'avance mais en attendant je veux bien te tenir compagnie si ça te fait du bien*


Elle savait Hoël de plus en plus prit avec sa vie et elle n'était là que grâce à lui. Elle écoutait attentivement le "petit" et se dit qu'elle aurait bien voulu les voir lui et sa mère grizzly ensemble, ça devait vraiment être quelque chose de très inhabituel. et surtout très beau car chaque qu'il en paralti il semblait avoir les larmes aux yeux.

*Les grizzly sont de très majestueux animaux* Ponctua t'elle dans ses pensées

Puis elle hocha la tête amusée car il débordait de questions, mais ce n'était pas grave, elle avait aussi envie de compagnie. Elle se coucha lentement tout en lustrant son beau pelage pour finir par répondre.

*Oui je l'ai vue, qu'a telle? Raconte moi ton histoire, je t'en prie, j'a idu temps. Quant à moi je viens de nul part, j'ai été invoquée, je suis un peu comme un esprit, j'espère que ça ne t'effraie pas*


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Forêt d'Orniandre
 Message non lu Publié: Mer Mars 05, 2014 9:28 pm 
Hors-ligne
Don du Fleuve
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le : Dim Jan 19, 2014 12:35 am
Message(s) : 182
Elle n'était pas vraiment une panthère ? Oh cela n'était pas important elle était bien comme cela quoi qui arrive,

- "Je vous remercie de tout mon coeur d'accepter alors,"

Il l'écouta pour les grizzly et il confirma de la tête il repensant souvent la chance qu'il avait que sa seconde mère de lait soit passer par la quand l'obéa avait voulue le tuer,

- "Vous savez je regarde souvent le ciel étoilé comme elle ma appris et quand j'y pense on a partager elle et moi des moment qui resteront pour toujours dans mon coeur, Elle ma appris a chasser, a me tenir sur deux patte, même a pécher des saumon .. et elle ma dit qu'il a des grottes des âmes au ciel et que chaque animal mort s'y retrouve un jours je suis sur qu'elle es la a nous regardez en ce moment .."

il était pensif mais c'était une croyance de sa coeur de tonnerre jamais oh non jamais il critiquerait une telle croyance car c'est devenue aussi la siennes, puis pour la louve il décida d'expliquer,

- "Pourquoi vous me ferait peur ? je me sent réellement au confiance au contraire, pour la louve que vous avez vue c'est une obéa, une louve stérile ... donc qui n'aura jamais d'enfant elle a comme missions de abandonner les petits faible ou handicapé a la naissance a une mort certaine,

Ne croyez pas qu'elle es méchante ce n'est qu'une victime que ma meute a torturer mentalement pour cela ... ça m'égorge la voix de dire "ma meute" en sachant qu'il a qu'une seule louve de bien la bas,
Petit une obéa a voulue me tuer a cause de ma patte courbé en m'envoyant dans une rivière c'est la que coeur de tonnerre ma recueillit j'ai passer une année avec elle formidable ... juste a ce que elle meurent dans un éboulement en me cherchant alors que je suis sortie de la grotte quand elle dormait ... j'ai l'impression d'être fautif"


Il montra sa patte déformer a la naissance, sa mère avait pourtant selon ce que il avait sut plus tard essayer de le protéger, et était parait-il morte de chagrin en fond il avait perdue ces deux mères, mais voila il voulait poser une vrai question a Brume,

"Quand je l'ai trouvez ... j'ai chanté la chanson que vous avez peut-être entendue en arrivant, je chante pour les âmes .. même pour mes proies c'est ma façon de leur dire que je les respectes ... et ma meute celle de mes origines ma retrouvez ...

Je vit la bas depuis et on me maltraite car je suis de bas rang, un crocs pointue comme je vous est expliquer, ça existe dans les autres meutes mais jamais on rabaisse autant les crocs pointue,"


Il laissa Brume comprendre les informations avant de continuer pensif,

- "Je n'ai qu'une amies la bas la nouvelle dominante ... elle veux faire arrêter les maltraitance et ce que font les obéas ... mais est-ce que je suis faible si j'arrive pas a l'aider ? Elle es seul contre la meute qui ne la respecte pas ..."

il espérait savoir bien expliquer il voulait aider une amie mais elle était seule contre tous il était trop en bas de l'échelle pour faire entendre sa voix,

_________________
- Mères de lait, Mère de lait,
Êtes vous toute les deux au ciel,
Entrain de gravir la pente étoilée,
qui monte vers la grotte des âmes ?
Est-ce que vous m'attendez, la-haut ?
Quand mon temps sera venue de partir,
Quel chemin mon esprit choisira t-il ?
Suis-je ours ? Suis-je loup ?
Par ou commencer ? -

(c) le royaume des loups tome 1 Faolan le solitaire


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Forêt d'Orniandre
 Message non lu Publié: Sam Mars 08, 2014 4:47 pm 
Hors-ligne
☮ La Gardienne ☮
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le : Ven Déc 13, 2013 4:13 am
Message(s) : 44
Si elle était une panthère mais pas comme les autres. Une invocation de panthère. Un genre d'esprit, de fantôme. Il parlait beaucoup, il avait plein de choses sur le cœur. Et Brume faisait souvent cet effet là. Elle écoutait bien volontiers car la vie des autres la passionnait n'en ayant pas vraiment une elle même. L'amour, l'amitié, les enfants ça ne ferais jamais parti de ce qu'elle était mais elle vivait pour le permettre aux autres. C'était sa récompense de les savoir heureux et en sécurité. Elle ne critiquerait jamais une croyance elle-même mais il y avait des choses si étranges, et cruelles. Comme ce qu'il expliquait sur l'obea.

Qui peut avoir ce courage de torturer une pauvre louve qui déjà n'a pas été gâtée par la nature ? Qui peut avoir envie de tuer un petit louveteau mal formé plutôt que de le protégé ? je ne comprend pas vraiment cette façon de faire et je vois pourquoi tu as de la compassion pour elle. Sa vie ne doit pas être drôle, elle avait l'air si absente. Crois tu que l'on pourrait faire quelque chose pour elle ?


Brume regarda la patte qu'il lui montrait, elle aurait eut envie de rencontrer la grizzly de la façon dont il la racontait. Une belle histoire, pleine de joie et de tristesse. Son cœur pleurait pour le petit orphelin. Malgré tout il gardait le bonheur de l'avoir trouvé et c'était le plus important. Il était visible qu'elle lui avait apporté beaucoup de choses et une vision de la vie différente. Sans elle il n'aurait pas été celui qu'elle voyait maintenant.

Non, je ne pense pas que tu sois faible, tu est encore jeune et tu te ferais tué car tu n'as pas encore assez de force contre une meute entière. C'est ce que je crois. Mais ta cause est bonne, peut-être dois tu avoir un plan au cours des années à venir, devenir plus fort, te faire des alliés et poursuivre ce but

Elle resta silencieuse quelques instants pesant le pour et le contre de ce qu'elle allait lui proposer. Seule, malgré sa force, malgré le fait qu'elle soit immortelle et avec juste un louveteau sur lequel elle devrait gardé un œil tout le temps pour qu’il ne lui arrive rien elle ne pouvait rien faire.


Si dans quelques années, tu as grandit forci et que tu as toujours l'intention de changer les choses, reviens ici et appelle moi. Oui que tu sois je t'entendrais et nous irons faire celà ensemble. Malgré tout essaye d'avoir quelques alliées. Mais dis moi qui est cette louve qui veut aussi faire quelque chose ?


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Forêt d'Orniandre
 Message non lu Publié: Mer Mars 12, 2014 11:12 pm 
Hors-ligne
Don du Fleuve
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le : Dim Jan 19, 2014 12:35 am
Message(s) : 182
C'était une bonne question comment sa meute pouvait fait faire cela a une pauvre louve, oui il aimerait aider l'obéa cela par contre pouvait être possible maintenant si elle repassait par la en espérant que la louve n'aurait pas un petit dans la gueule quand elle reviendra

- "Si elle es en missions elle va revenir peut-être qu'on pourra essayer de la convaincre de laisser le petit a sa mère ... le problème c'est que la mère aurait besoin d'un autre lieux de vie ensuite"]

Et oui elle allait pas revenir dans la meute ensuite car ça serait dangereux pour elle, mais il pensa a la meute des rochers et décida d'en parler a Brume,

- "Pour des allier quand je serait adulte ... et pour la ou la louve et son petit pourrait allez, Il a une meute bien mieux ... la meute des rochers diriger par des descendants de redwolf peut-être que ça te dirait quelque chose,"

Pour la louve s'était Mirage quelqu'un de courageux il décida d'en parler


- "Celle qui veux changer les choses s'appelle Mirage une louve au aile de dragon ... quelqu'un qui a du tuer son père qui était cruelle pour prendre sa place et essayer de changer les choses mais ... elle n'est pas respecter, si elle veux changer les choses il faudra qu'elle ... gagne la guerre entre les meutes j'aimerait qu'il es d'autre solution .. mais je doute qu'elle réussisent un jours a se faire respecter,

Elle es ma seule amie de la meute ... d'ici la j'espère qu'elle ira bien ils serait capable de la tuer et passer cela pour un accident ... quand je serait capable de me battre toi moi et elle on changera tout ensemble ... je pense que a nous trois tout changera"


Il sentie l'odeur de l'obéa arrivez et se retourna ... et soupira une petite boule de poile a qui il manquait la queue surement a la naissance était porter par celle ci qui ne se préoccupait pas de ces pleures Faolan se mit devant la louve,

- "Rien ne t'oblige a ça ! Réveille toi on peut t'aider ramène le a sa mère !"

Elle ne prit même pas le temps de répondre et se dirigea sans même se préoccuper de brume vers un endroit ou abandonné a la mort le petit,
Faolan essaya de nouveau de la bloquer, espérant que Brume sera l'aider,

_________________
- Mères de lait, Mère de lait,
Êtes vous toute les deux au ciel,
Entrain de gravir la pente étoilée,
qui monte vers la grotte des âmes ?
Est-ce que vous m'attendez, la-haut ?
Quand mon temps sera venue de partir,
Quel chemin mon esprit choisira t-il ?
Suis-je ours ? Suis-je loup ?
Par ou commencer ? -

(c) le royaume des loups tome 1 Faolan le solitaire


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Forêt d'Orniandre
 Message non lu Publié: Ven Mars 21, 2014 11:31 pm 
Hors-ligne
☮ La Gardienne ☮
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le : Ven Déc 13, 2013 4:13 am
Message(s) : 44
Brume écoutait attentivement chaque répondu de Faolan avec un grand sérieux. Il voyait et savait que c'était un jeune louveteau mais il ne le pensait pas ainsi. Pour elle tout ce qu'il avait à dire était sérieux. Il réfléchit tranquillement à sa proposition et ses implications. Brume ne faisait jamais rien sans réflexion.

Un lieu de vie je peux lui en trouver un c'est certain, avec sa mère et même veiller sur eux le temps que le petit grandisse. Surveiller les environs. Malgré tout certaines fois je serais aussi en mission car si mon maître à besoin de moi il faut que je lui réponde.

Elle ne voulait pas faire de promesses qu'elle ne pourrait pas tenir. Il fallait agir avec sagesse, surtout si un petit était impliqué. Il ne devait pas en souffrir. Mais finalement Faolan proposait quelque chose et c'était encore car ..

Oui je connais très bien Redwolf, nous sommes amis lui et moi, nous avons combattus ensemble à plusieurs reprises. Je ne connais pas sa meute cependant mais lui en faisant parti j'ai toute confiance et oui nous pourrions tout à fait les conduire jusque là si tu connais le chemin.

Car elle n'allait pas le laisser faire tout seul, s'il venait à rencontrer des ennemis. Brume savait ce monde merveilleux mais parfois très cruel. Il était des êtres magnifique comme ce petit Faolan ou redwolf mais d'autres comme le puppet Master et pire encore. Brume avait entendu ce que Faolan disait sur Mirage et comprit qu'il acceptait son offre alors elle confirma.

Oui on le fera, tu m’appelleras et ou que je sois je viendrais t'aider à combattre et gagner cette étape.

Brume assista à la scène suivante ou le brave Faolan essayait d'arrêter la louve qui ne semblait plus avoir de conscience propre. Comme elle le contourna comme si elle ne le voyait pas en trois sauts elle fut devant elle. C'est alors que le jeune loup pu seulement remarquer à quelle point elle pouvait être grande et imposante. Elle ne pouvait pas parler mais néanmoins elle envoya un message à cette fameuse Obéa certaine qu'elle comprendrait.


*Donne le moi, j'ai faim et il doit mourir de toute façon autant qu'il le fasse en étant utile à quelque chose*


Haut 
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
 
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Index du forum » La taverne du petit peuple » Le sablier


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

 
 

 
Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
cron
Traduction française réalisée par phpBB.fr